Remplissez le petit formulaire ci-dessous pour recevoir GRATUITEMENT ces 4 vidéos :

  • Vidéo 1 - Les différents troubles de mémoire
  • Vidéo 2 - La mémoire et le sommeil
  • Vidéo 3 - La mémoire et l'alimentation
  • Vidéo 4 - Quelques tests pour savoir où en est votre mémoire

 

Quel jour sommes-nous ? Qui êtes-vous ? Pourquoi êtes-vous ici ? C’est le trou noir. S’il s’avère que vous n’êtes pas capable de répondre à ces questions parce que vous ne vous en souvenez pas, c’est peut-être que vous avez vécu une période d’ictus amnésique.

Cela se définit comme une perte brutale et en apparence inexpliquée de la mémoire. En neurologie, l’ictus amnésique constitue le plus fréquent des troubles de la mémoire.

A partir de la cinquantaine, ce phénomène peut être observé chez les individus des deux sexes. Il concerne environ 25 individus sur 100 000. Généralement, les personnes touchées par ce trouble de la mémoire présentent un profil intellectuel supérieur à la moyenne.

Ictus amnésique, un des troubles de la mémoire

Quel jour sommes-nous ? Qui êtes-vous ? Pourquoi êtes-vous ici ? C’est le trou noir. C’est peut-être que vous avez vécu une période d’ictus amnésique.

Quelles sont les causes de l’ictus amnésique ?

Dans ce type d’amnésie, les médicaments à base d’anticholinergique ou de benzodiazépine sont le plus souvent en cause. En stoppant le traitement, les pertes de mémoire ainsi que les symptômes l’accompagnant peuvent s’estomper voire disparaître. Dans la plupart des cas observés, elles cessent dès que le traitement responsable des troubles de la mémoire s’arrête.

Dans l’hypothèse où après un ictus amnésique, le patient prend du temps à récupérer et que des symptômes neurologiques s’ajoutent à cette lenteur, la piste d’un AVC (ou Accident Vasculaire Cérébral) est à envisager de manière sérieuse. Tous les examens aidant à confirmer ou à infirmer ce diagnostic sont à effectuer dans les plus brefs délais.

Des problèmes vasculaires temporaires et le ralentissement en apport d’oxygène du cerveau connu sous le terme médical d’ischémie, au niveau des lobes temporaux et de l’hippocampe, peuvent être les causes de ce trouble neurologique. Les effets secondaires et indésirables de certains traitements médicamenteux ainsi que l’épilepsie partielle touchant les zones temporales du cerveau chez l’adulte d’âge mur s’ajoutent à la liste des agents responsables.

Quels sont les symptômes de l’ictus amnésique ?

Si brutalement, le sujet ne connait pas la date, l’heure ou si celui-ci est incapable de savoir où il est, qu’il n’arrive pas à mémoriser les propos de son entourage, vous avez ici la liste réunie des symptômes probants de ce trouble de la mémoire.

L’ictus amnésique se déroule sur une durée relativement limitée. Il peut durer de quelques minutes à plusieurs heures, allant jusqu’à 8 heures dans certains cas. Les capacités à retrouver la mémoire s’opèrent progressivement.

La récidive est rare. Durant ce trouble mnésique, les symptômes constatés sont semblables à ceux du syndrome de Korsakoff. Dans ce cas précis, le patient oublie au fur et à mesure ce qu’on lui dit car il a perdu la capacité d’enregistrer les souvenirs.

Comment traiter l’ictus amnésique ?

A ce jour, il n’y a pas de traitement connu. Il n’y a pas lieu de s’alarmer pour autant car ce trouble de la mémoire est peu récidivant et ne présente pas de séquelle.

Après cette période de confusion durant laquelle le sujet est perplexe quant à ses souvenirs, il réinvestit sa mémoire et ne se souvient pas de l’incident.

Pendant la période d’ictus amnésique, les examens neurologiques et cliniques ne dénoncent aucune anomalie notable et l’électroencéphalogramme est normal.

Photo ©Fotolia.com

Compléments alimentaires recommandés :

 Le ginkgo biloba améliorerait sensiblement les fonctions cognitives après l'âge de 50 ans.

Le ginkgo biloba améliorerait sensiblement les fonctions cognitives après l’âge de 50 ans.

bannière ginseng_cereboost_bacopa_monnieri

Stimulez votre vigueur cognitive grâce au Ginseng (Cereboost™) + Bacopa monnieri, une synergie de plantes reconnue pour ses vertus stimulantes des neurones et de la mémoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ceux qui ont aimé cet article ont également apprécié ceux-là :

 

Vous avez aimé cet article ? Alors, partagez-le en cliquant sur un de ces boutons, SVP
  • Twitter
  • Facebook
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Scoopeo
  • email

Mots-clés : ,

Laissez votre commentaire