Remplissez le petit formulaire ci-dessous pour recevoir GRATUITEMENT ces 4 vidéos :

  • Vidéo 1 - Les différents troubles de mémoire
  • Vidéo 2 - La mémoire et le sommeil
  • Vidéo 3 - La mémoire et l'alimentation
  • Vidéo 4 - Quelques tests pour savoir où en est votre mémoire

 

Le cerveau humain est une masse complexe de matière à l’intérieur de votre crâne qui vous permet d’accepter l’information et de la traiter en interagissant avec l’environnement grâce à l’apprentissage et l’action.

Un entrainement du cerveau avec des exercices peut améliorer ses facultés et peut dans la plupart des cas le protéger contre le déclin cognitif et d’autres maladies qui peuvent l’endommager avec la mémoire.

Notre cerveau a la capacité de s’adapter et d’évoluer lui-même. Même chez les personnes âgées, il peut régénérer de nouveaux neurones. Un déclin mental sérieux est généralement causé par certaines maladies, alors que la plupart des pertes de mémoire liées à l’âge sont simplement à cause de l’esprit inactif. La règle de base est la suivante: « l’utiliser ou la perdre. »

Ce n’est que récemment que les scientifiques du cerveau et les psychologues ont été en mesure de documenter la façon dont le réseau cérébral constitue la masse entière de la mémoire. En commençant dans l’utérus de la mère et tout au long des stades avancés de la vie, le réseau du cerveau ne s’arrête jamais dans l’expansion de son adaptation et de son apprentissage.

diminution de la mémoire

Notre cerveau a la capacité de s'adapter et d'évoluer lui-même

 

En règle générale, il y a trois étapes que notre cerveau suit dans la création et le rappel des souvenirs. Ces étapes sont les suivantes:

  1. Encodage
  2. Les données entrent dans le cerveau par des voies des neurones situées dans une certaine partie du cerveau. C’est la partie la plus importante dans le codage des informations dans le cerveau.

    Si vous ne focalisez pas votre esprit sur les données à acquérir, le cerveau va simplement l’interpréter pendant un très court laps de temps et s’en débarrassera. C’est pourquoi la plupart des enseignants et des instructeurs gardent toujours un oeil sur les élèves qui sont distraits.

  3. Consolidation ou stockage
  4. Si vous avez porté toute votre attention afin d’inculquer les données utiles dans votre cerveau, une partie du cerveau appelée l’hippocampe, enverra un signal pour stocker ces données comme permanent dans la mémoire à long terme.

    Cela se produit plus facilement si les informations sont associées à quelque chose avec laquelle vous êtes familiarisé, ou si elles font réagir votre mental ou vos émotions.

  5. Récupération
  6. Lorsque vous avez besoin de vous rappeler quelques données, votre cerveau va activer le même processus avec les cellules du cerveau qu’il a utilisé durant le stockage des informations pour qu’il soit plus facile de les rappeler.

Pensez-vous que vous avez un mauvais souvenir ? C’est totalement faux. Peut-être que vous gardez seulement des habitudes pas si pratiques ni efficaces lorsque vous assimilez et traitez des données. Mis à part le cerveau atteint de maladies ou de blessures, vous pouvez toujours aiguiser votre esprit et renforcer la capacité de votre cerveau à se rappeler les informations.

Notre esprit, comme le corps a besoin d’être nourri et d’être en activité autant que possible. Plus vous exercez votre esprit, le mieux vous serez en mesure de traiter et de conserver les informations.

La stimulation et la sensibilisation régulières sont les bases d’un bon entrainement du cerveau. Si vous arrêtez votre mauvaise habitude et adoptez une méthode plus active, des parties du cerveau qui étaient inactives peuvent être utilisées maintenant.

Vous pouvez essayer des exercices simples comme apprendre à écrire avec la main gauche pour stimuler les connexions du cerveau sur les parties du corps qui ne sont pas activement utilisés. Certains exercices du cerveau vous obligent également à utiliser une partie de votre corps de façon particulière, comme manger avec les yeux fermés. Vous pouvez également apprendre une nouvelle langue, jouer un nouveau jeu ou créer quelque chose comme un plat exotique. Ces exercices sont les méthodes efficaces pour garder vos neurones en travail.

Photo ©iStockphoto.com

Ceux qui ont aimé cet article ont également apprécié ceux-là :

 

Vous avez aimé cet article ? Alors, partagez-le en cliquant sur un de ces boutons, SVP
  • Twitter
  • Facebook
  • viadeo FR
  • LinkedIn
  • Scoopeo
  • email

Mots-clés : ,

Laissez votre commentaire